Social

La « Pierre vivante » pour donner du sourire aux enfants démunis

La « Pierre vivante » pour donner du sourire aux enfants démunis

L’éducation est la clé de la réussite et du développement d’une nation. Cette évidence est prise au sérieux par l’association humanitaire « Pierre Vivante » qui a pris sur elle d’assurer une bonne éducation aux enfants, surtout ceux qui sont démunis et leur permettre d’avoir accès aux soins de qualité en cas de maladie. Comme elle le fait chaque  année, « Pierre Vivante» a donné du  sourire à une quarantaine d’enfants dans les villages de Foguegue et Aképédo dont elle a la charge.

La rentrée scolaire a été effective depuis le 24 septembre dernier. Ces enfants dont les parents ne sont plus de ce monde, éprouvent des difficultés à faire une rentrée normale. Samedi dernier, « Pierre Vivante » a encore volé au secours de ces enfants en leur distribuant non seulement des fournitures scolaires, mais aussi des produits pharmaceutiques pour les premiers soins, car ces villages, notamment Foguegue, ne disposent pas de centres de santé. Il faut parcourir des kilomètres pour se faire soigner.

« Nous sommes loin des centres de santé. Souvent, les enseignants m’envoient des enfants qui sont malades. Nous ne faisons que  les retourner à leurs parents. Avec les produits que Pierre Vivante vient de nous  offrir, on peut faire les premiers soins, en attendant de les référer dans  un centre de santé », a indiqué Soka Touwaneyaba, Directeur  de l’Ecole primaire publique Foguegue. Pour ce dernier, c’est un grand soulagement d’avoir tout ce que l’association a offert aux enfants. « On vient de démarrer et les enfants peinent à avoir des fournitures scolaires. Cette action vient soulager les tuteurs des enfants et les enseignants », a-t-il ajouté, en remerciant les donateurs.

En plus des fournitures scolaires et des produits pharmaceutiques, l’association a payé les frais  de scolarité à 10 enfants, tout en promettant régler ceux des autres  progressivement au cours de l’année scolaire. « Nous ne pouvons que remercier Pierre Vivante pour tout ce qu’elle fait à nos enfants. Ce geste va encourager les autres enfants qui refusent d’aller à l’école et contribuera au développement de notre village Foguegue », a déclaré Agbamado Kofi Togbégan, parent d’élève qui demande à l’association de ne pas oublier les autres enfants.             Pour les bénéficiaires, c’est une opportunité qui leur est offerte pour progresser dans leurs études. Ils ont promis aux donateurs de faire un bon usage des fournitures, surtout réussir à la fin de l’année. « Nous remercions Pierre Vivante pour ce grand geste d’humanisme. Nous continuons à exprimer nos besoins concernant l’eau potable dont nous ne disposons pas, des enseignants qui manquent cruellement, des matériels didactiques aussi que nous n’avons pas assez. Nous nous remettons entre les mains de cette association », a dit Togbé Eklou 1er, chef du village Foguegue. Et Togbui Agouzé Kofi Emmanuel, chef du village d’Aképédo, de renchérir : « C’est un grand réconfort pour nous de savoir que Pierre Vivante est à nos côtés chaque année pour assurer une bonne rentrée à  nos enfants. Nous prions Dieu de les bénir pour leur disponibilité ».

Les responsables de l’association humanitaire ont appelé les enfants et leurs tuteurs à faire en sorte qu’à la fin de l’année, de bons résultats proviennent de cette collaboration. Ils ont notamment invité les parents et les enseignants à inculquer la crainte de Dieu dans les enfants.

« J’ai été toujours animée par cet esprit d’aller au secours des enfants orphelins. Mon objectif,  c’est que ces enfants arrivent à réussir dans leurs études. L’éducation, c’est la clé du développement d’un pays. Nous avons commencé avec quelques enfants, mais aujourd’hui on a un nombre assez important. C’est mon mari et moi qui nous débrouillons pour aller au  secours de ces enfants. C’est vrai, des amis et quelques bonnes volontés nous soutiennent. Nous lançons un appel à toute autre personne qui pourrait nous aider à assurer un avenir meilleur à ces enfants », a indiqué Dédé Adjankey, Présidente de «Pierre Vivante».

A en croire le Directeur exécutif de l’association, cette aventure a commencé le jour où il a rencontré un enfant orphelin qui trimbalait dans la rue au moment où ses camarades étaient en classe. « Nous sommes en train de projeter d’offrir des vélos aux enfants qui sont au collège. Nous avons constaté que le collège n’est pas proche des villages où nous intervenons. Et donc nous allons leur offrir ces vélos pour leur éviter de faire des kilomètres à pieds avant d’aller à  l’école. Nous sommes en train de prévoir leur offrir aussi une cantine et leur  permettre de pouvoir manger, surtout pendant la récréation », a promis Hervé Aleya.

Social

A lire dans Social

Copyright © 2018 Presse-Alternative.