Togo : Un mort dans les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants

Des échauffourées se sont déclenchées dans plusieurs villes du Togo ce samedi 8 décembre 2018.

En effet, la Coalition des 14 partis de l’opposition a programmé une manifestation pacifique ce matin à Lomé et dans plusieurs autres villes du pays, contre l’organisation unilatérale des élections législatives que le régime de Faure Gnassingbé veut faire le 20 décembre prochain. Mais suite à l’interdiction de cette manifestation, les forces de l’ordre et de défense ont pris d’assaut les lieux où devraient se réunir les manifestants.

C’est ainsi qu’on note des échauffourées à Mango, Bafilo et Sokodé ce samedi. Dans ces villes, les hommes en uniforme tirent des grenades lacrymogènes sur les manifestants qui répondent avec des jets de pierres, des routes barricadées et des pneus brûlés.

A Lomé, c’est dans quartier d’Agoè que les échauffourées prennent plus d’ampleur. Dans la foulée, un jeune garçon de 11 ans a été touché par une balle tirée par les forces de l’ordre sur les manifestants. Il est décédé sur le champ.

On note également des pneus brûlés, des routes barricadées à Bè.