A la découverte/Samba Diop Mbemgue: « Entreprendre consiste à changer un ordre existant »

0 0
Read Time:2 Minute, 10 Second

Joseph Schumpeter. Très souvent, la vie consiste à décider avec détermination et brutalement. Samba Diop, jeune sénégalais, a surpris plus d’un pour avoir ainsi compris la vie. Cela fait de lui aujourd’hui un exemple fascinant de l’entrepreneuriat.


Au regard des réalités présentes, l’entrepreneuriat devient de plus en plus une porte de sortie de chômage, de l’oisiveté…Une telle compréhension donne une hardiesse opérante, un risque à prendre et une fougue à réussir à tout prix ce en quoi l’on est décidé à entreprendre.
Samba Diop, jeune sénégalais, après sept ans d’années passées en France, décide de revenir au Sénégal son pays en 2019 et se lance dans l’arboriculture et le maraichage dont l’objectif, pour lui, était de lutter contre l’insécurité alimentaire et offrir des emplois aux désemparés et chômeurs de sa localité. Trouvant très noble et réfléchie l’initiative, il a été accompagné et abénéficié de financement de la part de l’OFII. En effet, cette opportunité, il l’a saisie en surfant sur lnternet où il découvre l’existence du dispositif concourant à la création d’entreprise. Il se renseigne depuis la France et la réponse lui a été favorable. Une fois retourné au Sénégal, il se dirige vers le même office basé à Dakar et obtient gain de cause. De l’autre côté, de ses démarches auprès des autorités locales, il lui fut octroyé deux hectares de terre et une subvention de démarrage d’activité.


Nanti de deux Masters, un en Politiques publiques et l’autre en Sociologie, respectivement à IEP de Rennes et à l’Université de Rennes, certains trouvent son choix inadéquat. A ceux-là, il rappelle que les études ne doivent pas limiter nos opportunités. Initié depuis l’enfance à l’agriculture par ses parents et ayant remarqué des difficultés liées à l’agriculture, celles de la production et de l’approvisionnement, sieur Mbengue n’a pas hésité à emprunter cette voie et domaine d’activité lorsqu’en France, il était confronté au problème de titre de séjour. Et son ambition est de développer et de moderniser le maraichage dans son village et transformer des produits locaux.


Avec l’arrêt brusque des activités dû à la Covid engendrant des conséquences, surtout économiques, une autre aide supplémentaire a été mise à sa disposition pour un rendement conséquent.


L’entrepreneuriat pense-t-on être la loyale voie à adopter pour une autre vision à avoir sur le travail ou l’emploi. A ce propos, le Rwanda, qui depuis 2016, a réinventé l’école en intégrant dans le programme scolaire l’entreprenariat devient une école à laquelle les pays doivent s’inscrire et copier l’exemple avec pour objectif « de former des « créateurs » plutôt que des « demandeurs » d’emploi » pour un développement intégral de nos pays.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %