Gastronomie/CHACUGATO, l’acte 4 lancé

1 0
Read Time:2 Minute, 33 Second

Pour la quatrième fois consécutive, le Championnat culinaire de la gastronomie togolaise(CHACUGATO) a été lancé à Lomé. A cette édition, sept localités dans les cinq régions du Togo seront visitées en prélude à la finale prévue en avril 2022. Les chefs cuisiniers du Ghana et d’Afrique du Sud seront de la partie.

L’agenda de la 4ème édition  est désormais connu. Lors d’une conférence de presse tenue samedi à Lomé, l’Union des acteurs de la gastronomie togolaise (l’UAGT) organisatrice de l’évènement a levé le voile sur l’essentiel du programme des activités. « Donner de la valeur au patrimoine culinaire togolais et promouvoir les chefs cuisiniers », c’est l’objectif que s’est assigné l’Union des acteurs de la gastronomie togolaise (UAGT), la structure à travers ce championnat.

La gastronomie togolaise sera de nouveau à l’honneur à compter de décembre prochain. Deux étapes majeures marqueront l’acte 4 du CHACUGATO. Le coup d’envoi de l’étape régionale qui est celle des préliminaires sera donné le 19 décembre 2022 à Kpalimé. Il s’agira pour les participants (amateurs et professionnels de cuisine) de présenter au jury, un mets  à base de produits locaux. Le principe sera le même dans les sept localités du Togo, afin de dénicher des talents et  récompenser les meilleurs d’entre eux. Suivra en avril 2023, l’étape finale qui se déroulera dans la capitale togolaise.

Pour ouvrir le champ à un grand nombre de participants, les organisateurs optent pour les réseaux sociaux. « La particularité cette année est que les candidats ont la possibilité de postuler en ligne. Ils leur suffit de nous envoyer des vidéos de la réalisation de leurs mets en ligne. Le jury se chargera de l’appréciation », a indiqué Adbel-Aziz AWESSO, président de l’UAGT. Premier événement gastronomique initié par les cuisiniers, le championnat cette édition a pour thème : « A l’instar de nos fêtes traditionnelles, préservons notre autre patrimoine commun, la cuisine togolaise ».

La vision de promouvoir la cuisine togolaise est partagée par le président des chefs cuisiniers du Ghana et Vice-président du West African Food Festival (WAFFEST). A en croire Isaac Sacky, il est du devoir des Togolais de promouvoir  les mets locaux. Il reste convaincu que la gastronomie hisse également bien haut les couleurs nationales. Donc, « Il est temps de protéger nos mets locaux », a martelé le Président des chefs cuisiniers du Ghana tout en sollicitant l’aide des autorités togolaises en vue de l’accomplissement de cette vision.

Toujours dans le cadre de la promotion et de la valorisation de la gastronomie africaine, le Togo est attendu au WAFFEST en novembre prochain au Ghana. En 2021, le Togo avait remporté plusieurs trophées à cette compétition à Monrovia au Liberia. Le premier responsable de l’UAGT ambitionne de voir inscrire l’art culinaire togolais au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

La 4ème édition du championnat culinaire de la gastronomie togolaise est placée sous le parrainage de l’Alliance des chefs africains (ACA) et en partenariat avec UTH et FAHR.

Rappelons que le premier prix de la 3ème édition a été enlevé par le  »Djetéba revisité » de la candidate de la région des Lacs, Monique AGBEDAN.

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %